Une couleur d’anticerne pour chaque peau

Aussi indispensable qu’une poudre ou un fond de teint, l’anticerne est la baguette magique qui réveille le regard et camoufle les vilaines traces de fatigue. Mais pour obtenir un résultat au top, encore faut-il savoir s’équiper et choisir la bonne couleur, c’est-à-dire celle qui correspond à votre teinte naturelle de peau. Alors en cas de doute, suivez le guide et découvrez notre article conseil pour trouver la couleur qui vous correspond.

Dis-moi de quelle couleur sont tes cernes

Certains pensent que tous les cernes se ressemblent… Mais c’est archifaux. Chacune a sa propre couleur et doit donc être camouflée par la bonne teinte d’anticernes. Commencez donc par déterminer leur teinte, en fonction de votre carnation de peau, de votre circulation sanguine et lymphatique à cet endroit, etc.

En résumé, il vous faut les observer en détail et déterminer leur couleur. Sachez d’ailleurs qu’ils peuvent se montrer sous un aspect bleuté, violacé ou encore dans une teinte qui tire sur le marron.

Une fois que vous les aurez cernés (si on peut dire), vous pourrez alors vous équiper pour les combattre. Avec la bonne couleur, ils se montreront invisibles toute la journée.

Notre technique pour les observer : placez-vous face à un miroir (grossissant pour mieux les voir) et tirez légèrement sur la peau. En quelques minutes vous devriez pouvoir dire avec certitude si vous avez face à vous des cernes installés (marron, noir ou brun), des cernes légers (bleu) ou entre les deux (violet).

La bonne couleur d’anticernes pour chacun des cernes

C’est un peu comme retourner à l’école et découvrir le mélange des couleurs primaires. Pour faire simple, certaines teintes ont la capacité d’en « annuler » d’autres. Ce sont des couleurs dites complémentaires qui neutralisent alors la coloration des cernes. Elles se situent donc à l’opposé du cercle chromatique de votre couleur de peau (vous suivez toujours ?).

Et pour vous faire gagner du temps dans vos recherches, voici notre liste de ces couleurs d’anticernes magiques :

  • Pour venir à bout des marques brunes, noires ou marron, utilisez un produit à la couleur chaude et orangée comme une teinte abricot ou pêche.
  • Pour les cernes bleutés, c’est le rose qui l’emporte (car le rouge neutralise parfaitement le bleu).
  • Enfin, en ce qui concerne les cernes violacés, à la limite du rouge ou du rose, misez tout sur un anticerne beige à tendance jaune.

Et la couleur de peau dans tout ça ?

OK, maintenant vous savez tout en matière de couleurs complémentaires et de neutralisation des teintes de cernes. Mais rien n’est terminé ! N’oubliez pas de tenir compte de votre couleur naturelle de peau pour choisir le bon produit.

Vous devez donc déterminer la couleur idéale de votre anticerne en fonction de votre carnation et en choisissant une teinte plus claire que votre peau. Pour faire vos tests, essayez chaque couleur sur le dos de votre main en en appliquant une touche juste à côté de votre fond de teint habituel. Vous devez alors remarquer que l’anticerne est un poil plus clair que le fond de teint (ou la peau pour celles qui n’en portent pas – les chanceuses).

Attention ! Votre couleur d’anticernes ne doit absolument pas être plus sombre que votre teint. Sinon cela ne ferait que renforcer les cernes et leur teinte d’outre-tombe. Ne tombez pas non plus dans le piège inverse avec une couleur trop claire. Là encore bonjour les dégâts sous les yeux avec une couleur grise garantie.

Nos conseils pour choisir le meilleur anticerne du marché

Comme pour tous les produits de maquillage la gamme est très large en matière d’anticernes. La texture est bien souvent à l’origine de ces différences de prix. Vous devez donc y prêter attention lors de votre shopping make-up :

  • Si vos cernes sont sombres, optez pour une texture ultra-couvrante comme un stick.
  • Pour les plus légers, un produit fluide type sérum sera idéal.

Avec la bonne texture et la bonne couleur d’anticernes qui vous correspond, votre mine va rayonner de nouveau. Sticks et sérums, nous voici !