Une technique miracle pour lisser mes cheveux afro

Fragiles, délicats et difficiles à dompter, les cheveux afro ne peuvent supporter des essais de défrisage répétitifs. Alors, si vous rêvez d’une chevelure lisse, tout en préservant votre crinière, et de longueurs à faire pâlir de jalousie toutes les filles, il se pourrait bien que l’on ait trouvé la solution avec le lissage coréen. Focus sur cette nouvelle technique qui fait fureur.

Le lissage coréen : pourquoi on l’aime ?

Petit nouveau parmi les techniques classiques de lissage, il est déjà plébiscité par tous les professionnels et toutes les accros aux cheveux raides. Comme pour le lissage brésilien, il intègre de la kératine dans ses produits (mais en quantité moindre), ce qui permet de ne pas agresser les fibres capillaires, mais plutôt de les dompter en douceur. Et parmi les nouveautés, on compte l’ajout de henné qui apporte encore un peu plus de soin et d’hydratation aux cheveux.

Le lissage coréen offre ainsi une nouvelle alternative aux techniques de lissages brésilien et japonais. Il est un peu plus efficace que le brésilien sur cheveux crépus, mais moins que le japonais, qui est cependant plus agressif pour les fibres capillaires. En revanche, s’il n’abîme pas les cheveux, il n’apporte pas autant d’hydratation que le lissage brésilien. Il se place donc entre les deux.

Le lissage coréen : étape par étape

De même que les deux autres techniques, sa réalisation est assez longue (entre 2h et 3h30) et se décompose en plusieurs étapes :

  • le professionnel commence par vous laver les cheveux avec un shampoing dit « clarifiant » qui permet de nettoyer très en profondeur ;
  • puis il vous sèche les cheveux à la serviette pour ne pas les agresser ;
  • il applique un produit lissant qui est travaillé mèche par mèche pour ne pas oublier de zone et qui reste posé 5 à 30 minutes selon votre nature de cheveux et le résultat souhaité ;
  • les cheveux sont ensuite rincés abondamment ;
  • le professionnel les sèche à nouveau, mais au sèche-cheveux cette fois-ci ;
  • sur votre chevelure sèche, il lisse ensuite chacune des mèches au fer pour les détendre ;
  • enfin, il applique un soin qu’il laissera poser environ 10 minutes avant de rincer une dernière fois les cheveux et de les sécher.

Le lissage coréen : pour qui ?

À l’instar des techniques plus classiques, le lissage coréen s’adapte à n’importe quelle nature de cheveux. Plus efficace que le lissage brésilien sur cheveux frisés ou crépus, il est parfait pour toutes les crinières afro. Mais attention, il est aussi plus agressif que ce dernier. Il est donc plutôt conseillé de le réaliser sur des cheveux en bonne santé et qui n’ont pas été récemment agressés. Si vous avez coloré ou décoloré vos cheveux dernièrement, mieux vaut éviter de le tester, au risque d’abîmer durablement vos fibres capillaires sous l’effet du produit lissant.

Le lissage coréen : combien ça coûte ?

Cette technique se réalise en salon ou en institut. Les prix varient entre 200 € et 600 € selon votre longueur de cheveux et les tarifs de chaque professionnel. Il existe également des kits de lissage coréen à faire chez soi, mais mieux vaut être prudentes : cette technique n’est pas à la portée des débutantes et il est préférable de demander conseil plutôt que d’abîmer durablement vos cheveux.

Question entretien, un ou deux passages par an chez le coiffeur devraient suffire pour l’entretenir. En effet, même si ce lissage est permanent, il vous faudra retoucher vos racines de temps en temps.

Vous devrez également prendre soin de votre chevelure. Choisissez alors des shampoings sans sulfate et ne zappez pas l’étape « hydratation » de vos cheveux.

À mi-chemin entre le lissage brésilien (non permanent mais très hydratant) et entre le lissage japonais (permanent mais assez agressif), le lissage coréen offre une bonne alternative à tous les cheveux afro qui veulent en finir avec les frisottis sans trop être agressés.