Le lissage brésilien, on l’adopte ou on le snobe ?

Vos copines vous ont vanté les mérites du lissage brésilien mais, avant de prendre une décision radicale concernant votre nouvelle allure capillaire, vous hésitez ? Décryptage de cette technique qui transforme les cheveux les plus rebelles et bouclés, en une crinière lisse et soyeuse !

Le lissage brésilien pour dompter la fibre capillaire

Pourquoi avoir recours à une telle technique ? D’abord parce que cela lisse très bien toutes les crinières, même les plus indomptables, et ensuite parce que le lissage brésilien apporte nutrition et soin à des cheveux en manque d’hydratation. En moyenne, il dure entre 4 et 6 mois selon la nature des cheveux, et permet de se coiffer en un rien de temps tout en disant adieu à tous les frisottis et autres petits ennemis qui montrent leur nez par temps de pluie. Bref, on comprend pourquoi vous vous sentez attirées, très intensément, par cette technique de lissage…

Un soin durable grâce au lissage brésilien

On vous l’a dit, s’il lisse, il joue également le rôle de soin grâce à son composé majeur : la kératine. Cette dernière est une molécule naturelle et est présente initialement dans tous les cheveux. Elle est responsable de la brillance, de la vitalité et de la bonne santé de nos chevelures. C’est donc une alliée beauté de taille.

Mais avec la pollution, les agressions (sèche-cheveux, fer à lisser…) et les différentes colorations que nous faisons subir à nos cheveux, elle a tendance à diminuer et à s’épuiser, donnant un aspect « abîmé » à nos chevelures. C’est donc là que le lissage brésilien entre en jeu et permet un sauvetage en règle. En apportant une forte dose de kératine directement au cœur des fibres capillaires, il permet de réhydrater mais surtout d’enfermer cette molécule pendant plusieurs mois au sein des cheveux. C’est donc un soin très efficace et longue durée qui permet de récupérer n’importe quelle crinière abîmée.

Le lissage brésilien, pourquoi s’en méfier ?

OK, OK, sur le papier, cette technique semble miraculeuse… Mais en vrai, c’est comment ? Il faut bien reconnaître que le lissage brésilien a ses limites :

  • Premièrement, il ne tient pas aussi bien sur des cheveux afros, bouclés ou crépus que sur des cheveux déjà assez raides. Du coup, les cheveux frisés seront beaucoup moins ondulés mais pas forcément franchement lisses.
  • Ensuite, méfiez-vous si vous colorez vos cheveux. Le lissage brésilien a tendance à éclaircir les cheveux teintés ou décolorés. Attention donc aux mauvaises surprises. Et pour anticiper, prenez une teinte plus foncée lors de votre coloration afin d’obtenir le résultat parfait après le lissage brésilien (quelques jours après le soin colorant).
  • Il faut également étudier de près la composition des produits lissants. Le formol, qui est un des composés de ce type de soins, ne doit pas être retrouvé à plus de 0,2 % au risque de devenir dangereux. Et d’ailleurs il ne doit pas être présent du tout pour les jeunes femmes qui attendent un enfant ou qui allaitent. Attention, donc !
  • Enfin, le coût de cette technique est souvent un frein. Variant entre 200 € et 600 €, il représente un sacré budget coiffure, non ? Pour les portefeuilles les moins fournis, il existe des kits de lissage brésilien (entre 25 € et 90 €), mais mieux vaut maîtriser la technique avant de se lancer seule.

Vous savez désormais tout sur le lissage brésilien. Les avis sont la plupart du temps positifs et si vous prenez le temps de bien vous intéresser au sujet, il y a fort à parier que vous en serez, vous aussi, convaincues. Alors, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour obtenir des cheveux éclatants !